Informations Générales
Catégories Emission
Origine France
Années de production 1991-1995
Production AB Productions
Format 140 x 13 minutes
Arrivée en France 29 Septembre 1991 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Création Michel Klein
Présentation Dorothée, Michel Klein
Réalisation Régis Prévot, Hervé Morzadec, Marie-Ange Horlaville, Pierre Llorens, Pat Le Guen
Chargé de production Jean-Marie Aumont
Musiques Gérard Salesses
Résumé :

"Par la faute de l'homme, de nombreuses espèces animales sont menacées de disparition. Si nous n'y prenons pas garde, un jour prochain, c'est l'homme qui disparaîtra." C'est par cette introduction choc que démarre cette émission éducative présentée par le vétérinaire Michel Klein et Dorothée. Alternant plateaux et reportages, chaque émission a pour sujet principal une espèce animale et sensibilise les jeunes téléspectateurs sur les dangers qui la menace et qui sont causés par l'être humain. Il est vital de réagir alors, comme le dit souvent Dorothée en fin d'émission : "On compte sur vous" !

Résumé : Gib' / AnimeGuides

Recherches : Gib' - Source : AB Groupe

Saison 1 (1991-92) - 38 épisodes (1 à 38)

1 Les éléphants

1ère diffusion (France) 29/09/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage Septembre 1991
Staff
Réalisation Jacques Samyn

2 Les bisons

1ère diffusion (France) 06/10/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage Septembre 1991
Staff
Réalisation Jacques Samyn
En 1700, 60 millions de bisons vivaient entre l'Alaska et le nord du Mexique. Des troupeaux immenses parcouraient les prairies, les montagnes rocheuses et venaient jusqu'à l'Atlantique. Les Indiens n'entamaient pas plus ces effectifs gigantesques que les hivers rigoureux, la sécheresse ou autres catastrophes naturelles. Pourtant, le bison constituait une réserve principale de nourriture, sans parler de leur peau qui servait pour tous usages. La peau de bison blanc était sacrée et considérée comme un fétiche favorable à la chasse. Toute la vie des Indiens était liée au bison. Les mourants recevaient des sorciers le sermon suivant : "Tu es venu du bison sur la terre et maintenant tu retournes à la patrie des animaux, tes ancêtres. Voyage en paix". L'extermination du bison d'Amérique par les colons au cours du 19ème siècle fut quasi-totale. Il ne restait même pas un millier de têtes en 1905 lorsqu'on fonda dans la "Maison des lions" du zoo de New York la "Société américaine du bison". Des réserves furent créées, dont la première, celle de Wichita, débuta avec quinze animaux provenant du zoo de New York.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 84 - Avril 1991)

3 Les tigres

1ère diffusion (France) 13/10/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 07/10/1991
Staff
Réalisation Jacques Samyn
Sur le plateau, l'équipe reçoit un lama et deux moutons.

4 Les ours bruns

1ère diffusion (France) 20/10/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 07/10/1991
Rediffusion 23/02/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Régis Prévot
Sur le plateau, l'équipe reçoit des moutons.

5 Les gorilles

1ère diffusion (France) 27/10/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 07/10/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot
Sur le plateau, l'équipe reçoit un lama.

6 Les rhinocéros

1ère diffusion (France) 03/11/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 07/10/1991
Staff
Réalisation Jacques Samyn
Leur fameuse corne a porté malheur aux rhinocéros. En effet, certains peuples en Asie et en Afrique lui ont attribué des vertus aphrodisiaques ou virilisantes, voire d'antidote à de nombreux poisons. La poudre provenant des cornes se vend très cher et les braconniers, pour ne pas dire certains chasseurs, en profitent. On en vend au Yémen par exemple où, pour parader, il est de bon ton de posséder un poignard avec un manche en corne de rhinocéros. On fait également dans la même matière des coupes censées protéger contre les poisons, sans parler de toutes sortes de préparations dites pharmaceutiques pour soigner un tas de maladies diverses. Il ne faut pas oublier non plus que la viande de rhinocéros était fort appréciée, surtout depuis l'arrivée des colonisateurs. Jusqu'à la fin du siècle dernier, il y avait des rhinocéros partout en Afrique, du Sahara jusqu'au Cap. Ils ont été massacrés. On a cru à un moment qu'ils avaient été complètement exterminés. Heureusement, on en a retrouvé quelques centaines en Afrique du Sud-Ouest et quelques-uns dans la région du Haut Nil. À partir de ces survivants, qu'il est nécessaire de protéger, on a réussi à reconstituer quelques réserves.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 112 - Novembre 1991)

7 Les baleines

1ère diffusion (France) 10/11/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 04/11/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot
Les baleines, voilà une espèce qui n'est pas chassée par l'Homme, c'est une exception. Malheureusement, son taux de reproduction est faible et son territoire relativement peu étendu. Les bélougas sont très beaux surtout à l'âge adulte, tout blancs. Vers 4-5 ans, les jeunes sont gris foncé ou jaunes et virent au blanc à l'âge adulte. La maturité sexuelle est atteinte à deux ans pour les femelles et à trois ans pour les mâles. Leur souplesse est plus limitée que celle des dauphins, généralement plus petits. Il semblerait que nos baleines blanches soient plus chanceuses et ne se prennent pas, comme le thon ou le dauphin, dans les filets des pêcheurs. En effet, ceux-ci les tuent pour rien et n'ont même pas l'idée de les rejeter à la mer. Au Japon, ils entrent dans la fabrication de plats cuisinés. C'est difficile pour nous de l'accepter tant ils nous sont proches.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 88 - Mai 1991)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un loulou spitz et un samoyède.

8 Les cigognes

1ère diffusion (France) 17/11/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 04/11/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot

9 Les ours polaires

1ère diffusion (France) 24/11/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 04/11/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot
Sur le plateau, l'équipe reçoit des animaux de la basse-cour.

10 Les dauphins

1ère diffusion (France) 01/12/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 04/11/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot
En examinant les différences d'aptitudes entre les diverses espèces de dauphins, on s'aperçoit que les adaptations, dues à l'évolution, concernent le plus souvent la façon de se nourrir et de se reproduire. On se rend compte aussi que l'Homme pourrait être placé, dans l'échelle de l'évolution, à proximité de ces animaux aquatiques. L'Homme, ayant davantage progressé, se retrouve en position dominante sur toute la nature terrestre. Mais il semble oublier ses responsabilités et il est parfaitement inconscient des catastrophes qu'il déclenche en exploitant exagérément tous les cadeaux de la terre, des mers et des rivières. Ces dauphins que les Anciens connaissaient déjà très bien, nous les avons redécouverts récemment et pour mieux nous lier à eux, nous leur avons créé des installations où ils peuvent vivre très près de nous. Il faut dire que leur affection pour nous est remarquable et ils ont autant envie de se faire caresser que nous de les toucher. Certains critiquent ces installations, où les dauphins nous montrent leurs prouesses étonnantes. Mais on oublie que c'est grâce à elles que nous commençons à les défendre contre les destructeurs et prédateurs ainsi que les pêcheurs industriels. De nombreux dauphins périssent en effet dans les filets destinés aux poissons et personne n'est là pour les compter lorsqu'ils sont jetés par-dessus bord, une fois morts. Or, le taux de reproduction des dauphins est de loin inférieur à celui des poissons dont on abuse aussi fréquemment.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 78 - Mars 1991)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un bœuf.

11 Les lémuriens

1ère diffusion (France) 08/12/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 21/11/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot
Sur le plateau, l'équipe reçoit un loris paresseux.

12 Les orangs-outans

1ère diffusion (France) 15/12/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 21/11/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot
L'exemple des orangs-outans est l'un des plus frappants en ce qui concerne les rapports de l'homme, en tant qu'espèce, avec les animaux qui vivent ou qui vivaient sur cette terre. Au début de notre ère, un demi-million d'orangs-outans vivaient probablement dans les îles où nous les avons découverts il y a deux, trois mille ans. Il y a quelques siècles à peine, à Bornéo, les orangs-outans étaient plus nombreux que les hommes. Aujourd'hui, il y a au moins 4 millions d'hommes avec un taux de natalité parmi les plus élevés, face à une population d'à peine un millier d'animaux. Malgré toutes les conventions internationales destinées à la conservation de l'espèce et acceptées par le gouvernement local, l'expansion de la démographie humaine dévore tout le territoire habité autrefois par les bêtes.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 90 - Juin 1991)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un orang-outan.

13 L'aigle royal

1ère diffusion (France) 22/12/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 21/11/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot
Sur le plateau, l'équipe reçoit un aigle royal.

14 Les loutres terrestres

1ère diffusion (France) 29/12/1991 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 21/11/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot
Sur le plateau, l'équipe reçoit à nouveau le loris paresseux.

15 Les loups

1ère diffusion (France) 05/01/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 20/12/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot
L'organisation sociale des loups ressemble à celle des Hommes. La concurrence alimentaire entre ces deux espèces a abouti au refoulement des loups hors des espaces cultivés par l'Homme. L'occupation de régions naguère inhabitées a entraîné la diminution des territoires où il peut subsister et son extermination partout ailleurs. Le loup, ce prédateur craint de tous temps, a inspiré de nombreuses légendes qui subsistent encore aujourd'hui. Ceci est un exemple frappant des erreurs commises au cours des siècles. Tout récemment, on a réalisé que la réciprocité est un facteur essentiel de survie pour chaque espèce. Cette tolérance est non seulement nécessaire entre les espèces, mais aussi à l'intérieur de chacune, dont la nôtre. La survie de l'Homme ne sera donc assurée que si toutes les espèces animales sont prises en considération et si on leur assure des conditions d'habitat adaptées.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 122 - Janvier 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un loup.

16 Les panthères

1ère diffusion (France) 12/01/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 20/12/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot
Sur le plateau, l'équipe reçoit une panthère de 14 mois.

17 Les grizzlys

1ère diffusion (France) 19/01/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 20/12/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot
Il y a à peine plus d'un siècle, la population animale du continent nord-américain était riche en espèces diverses. Des millions de bisons, des centaines de milliers d'ours grizzly vivaient à l'aise, les uns grâce aux autres. Tout le monde était assujetti aux caprices des saisons, aux bonnes et aux mauvaises années. Lorsqu'on était trop nombreux et que la nourriture venait à manquer, ce qui devait être exceptionnel dans ces riches régions, on se déplaçait vers d'autres territoires et on laissait reposer la terre, la prairie, la forêt. Cette rotation permettait à la nature de se régénérer. Les Hommes qui vivaient depuis des millénaires en symbiose avec ces bêtes et grâce à elles, auraient pu continuer ainsi sans limites. Mais les nouveaux arrivants de l'Est voulurent tout accaparer et exploiter à outrance. Résultat, aujourd'hui il ne reste que quelques ours et bisons dans des réserves. Ils survivent encore, mais dans des conditions différentes de celles d'autrefois...
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 121 - Janvier 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un serpent.

18 Les renards

1ère diffusion (France) 26/01/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 20/12/1991
Staff
Réalisation Régis Prévot
Sur le plateau, l'équipe reçoit à nouveau la panthère de 14 mois.

19 Le panda

1ère diffusion (France) 02/02/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 23/01/1992
Staff
Réalisation Régis Prévot
À cause de l'envahissement des vallées par de nouveaux habitants de plus en plus nombreux qui implantent des cultures après avoir détruit les forêts de bambous, les pandas sont repoussés vers les sommets des montagnes, dans de petits îlots, et se retrouvent isolés sans pouvoir communiquer et se déplacer au moment des ruts. La reproduction, donc la pérennité de l'espèce, subit ainsi la pire des menaces. En Chine, il est considéré comme un monument sacré. Il existe douze réserves dans le Sichuan, ultime habitat du panda. Certains auteurs pensent que le nombre de pandas encore vivants est de l'ordre de quatre cents. Malgré les quantités de gens bien intentionnés et les lois de protection, il n'y aura pas de solution ni de survie pour le panda tant que les habitants continueront à occuper de nouveaux espaces. Le panda restera un symbole en images. Reloger les populations humaines ailleurs, créer des réserves couvertes de forêts de bambous et gardées militairement, condamner sévèrement les braconniers, limiter l'explosion démographique sont les seules propositions possibles.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 123 - Janvier 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit Roxan et son fils Atchoum.

20 Le rhinocéros

1ère diffusion (France) 09/02/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 23/01/1992
Rediffusion 07/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Régis Prévot
Le sujet du jour est le rhinocéros d'Asie unicorne (différent du rhinocéros blanc déjà évoqué précédémment). Après les éléphants, les rhinocéros sont les plus grands mammifères terrestres. Ils illustrent parfaitement la responsabilité de l'Homme dans l'extermination des espèces de l'ensemble du monde animal. L'Homme a détruit stupidement ces animaux exceptionnels que la nature a mis des millions d'années à former. Dans les huit réserves où le rhinocéros de l'Inde continue à exister, on estimait il y a quelques années leur nombre total à 740 têtes environ (dont 165 au Népal). Le plus grand troupeau (400 animaux) se trouve dans le sanctuaire de Kaziranga en Assam, d'une superficie de 240 kilomètres carrés. Mais le gros problème est l'autorisation donnée au bétail domestique de paître aux abords de ces réserves, sur deux kilomètres. Or, ces limites ne sont pas respectées et la surveillance est insuffisante. Le bétail et les squatters rognent de plus en plus sur le territoire et les herbages. Quant au braconnage, il est parfaitement organisé et l'on continue à ravitailler le marché des produits issus de la corne de rhinocéros. En raison de l'explosion démographique humaine, chaque mètre carré est surexploité. Au siècle prochain, les rhinocéros ne seront plus que des images.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 125 - Février 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit à nouveau Roxan et son fils Atchoum.

21 L'aigle de Bonelli

1ère diffusion (France) 16/02/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 23/01/1992
Staff
Réalisation Régis Prévot
La proie habituelle des aigles de Bonelli était le lapin. Mais depuis que celui-ci est atteint de myxomatose, ils se sont rabattus sur les pigeons, bisets, choucas, corbeaux, pies, corneilles et geais. D'ailleurs, de tout temps ils chassaient ces oiseaux et même les perdrix grises et les bartavelles. Les pigeons bisets sauvages sont les ancêtres de nos pigeons des villes. Ils habitent les mêmes rochers escarpés que l'aigle de Bonelli. On connaît la rapidité de ces pigeons mais la précision des attaques de l'aigle permet de mesurer ses aptitudes. Lorsque la pigeonne quitte le nid, le corbeau qui guettait va saisir les œufs. Mais l'aigle de Bonelli veille aussi. Il fonce, les ailes collées au corps, et le corbeau, pourtant malin et rapide, paiera pour sa rapine. L'aigle rapportera son butin à sa nichée. On peut se rendre compte ainsi de la participation des oiseaux prédateurs à la régulation démographique des différentes espèces qui vivent toutes aux dépens et grâce aux autres. L'Homme aussi dépend de tous les autres êtres vivants.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 126 - Février 1992)

22 Le lion d'Asie

Le lion d'Asie

1ère diffusion (France) 01/03/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 24/02/1992
Staff
Réalisation Régis Prévot
Autrefois, il y avait des lions sur les continents africain, asiatique et européen. Le lion préhistorique a laissé des traces en Europe, il disparut de Grèce 200 ans avant notre ère. Dans la Bible, on trouve de nombreuses citations concernant le lion. Le dernier lion de l'Atlas, avec sa magnifique crinière toute noire, fut tué en 1920. Celui du Cap, qui lui ressemblait, disparut vers 1870. Le lion de Perse n'existe plus depuis 1930 et en Mésopotamie depuis 1920. Quant à celui de l'Inde, il en restait moins d'une centaine dans une réserve, celle de Gir, mais malgré toute la protection dont il bénéficie, le surpâturage du bétail le prive de son gibier naturel et menace sa survie. D'autre part, le bœuf étant sacré, les fauves sont empoisonnés par des pesticides. Comme il n'est pas question de déménager la population humaine, il est nécessaire de propulser ailleurs les derniers lions d'Inde. Les sauvera-t-on ??
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 85 - Mai 1991)
Sur le plateau, l'équipe reçoit trois lionceaux.

23 Le renard polaire

Le renard polaire

1ère diffusion (France) 08/03/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 24/02/1992
Staff
Réalisation Régis Prévot
Sur le plateau, l'équipe reçoit Nicolas Vanier et Otchum, un husky sibérien.

24 La loutre géante

1ère diffusion (France) 15/03/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 24/02/1992
Staff
Réalisation Régis Prévot
La grâce ondulante des loutres géantes du Brésil dans l'eau ou à terre, ne leur a pas épargné d'être chassées pour leur fourrure. Aujourd'hui, malgré les lois de protection des espèces animales, on ne peut pas surveiller efficacement ces territoires impénétrables. D'autant plus que les Indiens sont de mieux en mieux armés et ont vite appris des étrangers les systèmes de capture et de destruction. Les uns et les autres sont de plus en plus nombreux à vouloir tout exploiter, ce qui appauvrit la région. On aurait pourtant pu penser que cette jungle riche et humide, relativement inhospitalière, offrirait une certaine sécurité aux bêtes. Hélas, c'était sans compter avec les chercheurs d'or et les dévastateurs de forêts. Et le marché de la fourrure continue. Tant qu'il n'y avait que des Indiens, dont la population et les moyens étaient restreints, il n'y avait pas de danger d'extinction de l'espèce. Mais l'arrivée des braconniers et l'extension de la demande commerciale ont causé leur perte.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 132 - Mars 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un tigre sibérien.

25 Les pingouins

1ère diffusion (France) 22/03/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 24/02/1992
Staff
Réalisation Régis Prévot
Le grand pingouin a disparu en 1844 lorsque le dernier couple fut capturé sur une île des côtes d'Islande par des pêcheurs. Il existe tout au plus une centaine de ces dépouilles conservées dans différents musées au monde. L'espèce est définitivement exterminée. Les navigateurs des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles ont provoqué de véritables hécatombes. Nous réalisons ainsi la bêtise et l'inconscience sauvage de ces hommes. Mais comment les condamner, alors qu'ils ne disposaient pas de moyens comparables à nos contemporains ? À l'heure actuelle, ne sommes-nous pas pires ? C'est l'évidence même, et cela concerne toutes les espèces animales du globe. Même les régions peu hospitalières du Grand Nord sont menacées, d'une part par les différentes exploitations, et d'autre part par le réchauffement de la planète et les pollutions provoquées par toutes les activités humaines. Le monde est aveugle et ne réalise pas la destruction catastrophique qui est en route. Toutes les belles images d'oiseaux arctiques que nous vous faisons voir pourraient un jour n'être plus que des souvenirs à classer dans les cinémathèques, tout comme le grand pingouin qui reste empaillé dans quelques musées.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 127 - Février 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit des moutons.

26 Le koala

Le koala

1ère diffusion (France) 29/03/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 24/02/1992
Staff
Réalisation Régis Prévot
Sur le plateau, l'équipe reçoit un ara ararauna et un amazone.

27 Le guépard

1ère diffusion (France) 05/04/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 02/04/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Sur le plateau, l'équipe reçoit un porc-épic.

28 La grue cendrée

La grue cendrée

1ère diffusion (France) 19/04/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 02/04/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Il y a deux siècles que les grues cendrées ne nichent plus en Angleterre et elles ne vont plus dans les Balkans, ni en Autriche ou en Hongrie depuis plus d'un siècle. On ne voit plus de grues cendrées dans la plupart des pays d'Europe centrale. Elles ont déserté toutes les régions où l'extension des cultures et la présence de l'Homme ont occupé leurs sites de passage et leurs lieux de nidification. L'assèchement des marais, l'utilisation intensive des pesticides, des lignes de haute tension, les phares des voitures ou les incendies de forêts représentent les principaux pièges mortels. Certains prétendent qu'elles sont plutôt nuisibles car elles viennent picorer des grains de maïs et autres céréales. Là encore, nous assistons à la concurrence alimentaire entre l'Homme et l'animal. Mais n'est-il pas juste de payer un petit impôt pour la présence de ces beautés dans nos campagnes qui deviennent de plus en plus désertes ? Dans le Grand Nord, sur de petits bouts de terrain où il n'y a pas de champs cultivés, elles trouvent bien à s'alimenter sans abuser de la production des Hommes. Nous pouvons constater que partout où cela est possible, l'Homme accapare tout à son profit. La présence des oiseaux nous est utile non seulement en tant qu'insectivores par exemple, mais ce qui est bien pus vital à longue échéance, c'est la possibilité de pouvoir les regarder et les entendre.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 130 - Mars 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit une grue demoiselle de Numidie.

29 Les kangourous

1ère diffusion (France) 26/04/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 02/04/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Il y avait des millions de grands et de petits kangourous, que l'on appelle wallabies, partout sur le continent australien et en Tasmanie. Depuis l'arrivée des Européens, il y a un peu plus de deux siècles, quatre espèces de kangourous ont définitivement disparu. Dix autres espèces, plus petites, sont menacées. Les immigrants ont brûlé forêts et taillis pour créer des pâtures aux moutons et aux bovins. En entrant en compétition alimentaire avec les kangourous, l'Homme, par son avidité, provoque des exterminations inutiles. Les chiffres de massacres de kangourous sont incalculables. Leurs peaux étaient vendues à l'exportation. Un exemple pour vous édifier : de 1923 à 1955, deux millions de peaux de wallabies de Bennett partirent de Tasmanie. On en a tué probablement le double pendant la même période dans cette île au sud-est de l'Australie. Des battues sont organisées, auxquelles tout le monde alentour participe, pour les traquer et les réunir dans un enclos. Là, on leur tire dessus à bout pourtant. On estime leur extermination à environ 10 000 kangourous par semaine.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 128 - Mars 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un pélican.

30 Le babouin

Le babouin

1ère diffusion (France) 03/05/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 02/04/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Les papions, un autre nom donné aux babouins, vivent encore de nos jours en grand nombre dans les steppes et les savanes, les forêts clairsemées, rocailleuses, à la limite des zones pluvieuses. Ils ne reculent pas devant la colonisation humaine, au contraire ils exploitent adroitement les champs et les plantations fort commodes pour acquérir de la nourriture en abondance et sans trop de fatigue. Ils savent quémander sinon exiger des rançons sur les routes fréquentées. Les dégâts qu'ils provoquent ne sont pas du goût des exploitants. Aussi, des primes furent offertes à diverses reprises. Par exemple, dans les années 30, on en tua 200 000 en deux ans dans une région du Sud, sans parler des appâts empoisonnés. Cependant, malgré ces pertes, la population des babouins s'est accrue et cela pour une raison toute simple. Le léopard est le prédateur naturel des papions. Tant que la population de panthères était abondante, la démographie des papions était stabilisée raisonnablement. Nous sommes redevables aux babouins pour leur sacrifice dans tous les domaines de la recherche et en particulier médicale.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 131 - Mars 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un lama.

31 Les castors

1ère diffusion (France) 10/05/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 02/04/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Autrefois, l'Amérique du Nord était peuplée de castors qui s'y comptaient par milliards. Les Peaux-Rouges les chassaient peu. Dès que les Européens découvrirent la valeur de leur fourrure, ce fut le carnage. Les Indiens y prirent part ensuite et la compagnie de la baie d'Hudson dut elle-même prendre des mesures de protection au cours du 19ème siècle. En Europe, sa raréfaction est constatée dès le 18ème siècle. Gibier facile, sa chair fut considérée comme du poisson et autorisée par l'Église à être consommée les jours maigres. Non seulement la fourrure était convoitée, mais aussi les glandes anales, pour leur sécrétion très odoriférante, le "castoréum". Ce produit passait pour un remède miraculeux. Une autre légende a couru longtemps à propos des glandes à "castoréum", que l'on confondait avec les testicules de l'animal. Cette légende prétendait que le castor se coupait lui-même les testicules avec ses dents, et les abandonnait en espérant que le chasseur arrêterait sa poursuite. C'est probablement l'origine de son nom. Aujourd'hui, de petites populations sont en train de se reconstituer dans la vallée du Rhône et dans quelques autres pays d'Europe. On a constaté que la pollution des eaux raccourcissait leur durée de vie. L'histoire des castors permet d'affirmer qu'ils ont contribué, au cours des millénaires, à l'équilibre du biosystème forestier dans les zones tempérées de l'hémisphère boréal.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 98 - Août 1991)
Sur le plateau, l'équipe reçoit une loutre.

32 Les ours noirs

1ère diffusion (France) 17/05/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 27/04/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Le baribal est l'ours noir d'Amérique du Nord. Comme tous les autres ours, il a été chassé de partout. Pour sa chair très appréciée et sa fourrure d'une part, mais aussi du fait de l'implantation des éleveurs de bétails, des agriculteurs et des exploitants forestiers. Il avait pratiquement disparu de tout le continent alors qu'il y vivait depuis des millénaires. Il semblerait que la sympathie qu'il a pu acquérir dans les parcs zoologiques et les réserves nationales aux États-Unis et au Canada se répercute sur ses congénères sauvages. On les chasse de moins en moins, sauf peut-être là où ils commettent trop de dégâts, et l'on pense que leur nombre s'accroît dans les régions montagneuses de l'Ouest. Les Indiens chassaient l'ours mais le déifiaient ; de crainte qu'il ne se fâche, ils faisaient ensuite la paix avec leur âme. Le mythe de l'ours provenait de sa ressemblance avec l'Homme. Pour nous, il est devenu un symbole moderne : l'ours en peluche donne un sentiment de sécurité aux enfants et les aide à s'endormir calmement. Nous avons là l'exemple typique d'un animal qui nous est terriblement proche et qui finalement ne demande qu'à vivre en paix, pourvu qu'on lui laisse son territoire. Il se contente de très peu d'hectares, moins d'une vingtaine par famille, et encore les surfaces doivent se chevaucher avec celles des voisins et autres espèces. La concurrence alimentaire est ici secondaire mais la cupidité, et l'on peut dire sans crainte la stupidité des Hommes restent les facteurs essentiels de cet équilibre perturbé.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 139 - Mai 1992)

33 La loutre de mer

1ère diffusion (France) 24/05/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 27/04/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec

34 Le zèbre

Le zèbre

1ère diffusion (France) 31/05/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 27/04/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Du temps des Romains, il y avait déjà des zèbres dans les jeux des arènes. S'ils ont survécu jusqu'à aujourd'hui, c'est grâce à leur agilité comparable à celle du chamois, tout au moins pour ceux qui vivent dans les massifs montagneux du sud de l'Afrique. Leur prudence extrême et les zones inaccessibles les ont aidés également. Leur ennemi le plus dangereux est l'Homme, surtout depuis la présence de plus en plus intense des armes à feu. Le rétrécissement de leurs territoires n'est pas un mince problème non plus. L'inconscience des Hommes va jusqu'à des extrêmes incroyables tels que d'aller tirer, d'un avion ou d'un hélicoptère, à la mitrailleuse sur des zèbres de Grévy. On tue évidemment des antilopes par la même occasion. Il est vraiment difficile d'évaluer sinon de trouver une justification quelconque à ce genre de bêtise.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 133 - Avril 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un caïman.

35 La girafe

1ère diffusion (France) 07/06/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 27/04/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
L'ennemi le plus redoutable des girafes est l'Homme. Il en veut à leur peau, à leur viande ou les chasse simplement par vantardise. La destruction des forêts d'acacias et des savanes met en danger non seulement l'habitat des girafes mais aussi leur nourriture de base. Cependant, le danger le plus grave est le rétrécissement de leurs territoires du fait de l'explosion démographique humaine. Pour nourrir les populations, il faut faire de l'élevage et de l'agriculture, cela représente autant d'espaces en moins pour les girafes. Dans les réserves où le braconnage est freiné, la population des girafes arrive à se maintenir lorsque les conditions climatiques et alimentaires sont satisfaisantes. Malheureusement, ces réserves sont un peu éloignées de notre surveillance et, pour cette espèce animale, comme pour toutes les autres, leur existence n'est pas assurée. Par contre, on maintient tant bien que mal la population des girafes en captivité dans presque tous les zoos du monde où elles se reproduisent parfaitement. On voit même des naissances dans les ménageries ambulantes dont certaines de qualité acceptable où ces animaux sont très bien entretenus.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 134 - Avril 1992)

36 Les crocodiles

1ère diffusion (France) 14/06/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 04/06/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Du temps des Romains, la curiosité et les spectacles de tueries firent connaître les crocodiles. Certains furent apprivoisés à cette époque. Au cours des siècles, ils furent pourchassés, soit par peur, soit parce qu'ils s'attaquaient au bétail domestique et parfois même aux hommes. Mais tout cela ne mettait pas leurs effectifs en danger. Depuis, les choses ont bien changé. Un exemple : en Tanzanie, le gouvernement de l'époque offrait trois roupies par bête abattue. En 1910, un marchand gagne 5000 roupies en deux mois, ce qui représente plus de 1700 crocodiles tués. L'apparition des armes à feu et surtout l'augmentation du prix de la peau de crocodile provoqua l'hécatombe générale. On en est aujourd'hui à monter des fermes d'élevage partout afin de pouvoir fournir le marché pour les sacs à main, chaussures et ceintures. Au moins, grâce à cette cupidité, on sauvegardera peut-être quelques espèces. Les crocodiles vivaient dans les régions tropicales de tous les continents. À titre d'exemple, le crocodile du Nil peuplait autrefois toute l'Afrique. Aujourd'hui, on ne trouve plus de crocodile à l'embouchure, ni le long du Nil. Il en reste dans quelques sites préservés en Ouganda, sinon il faut aller les chercher à Madagascar. C'est depuis le début du XXe siècle que ces destructions ont eu lieu.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 136 - Avril 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un crocodile.

37 L'éléphant de mer

1ère diffusion (France) 21/06/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 04/06/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
À la fin du XVIIIème siècle, les éléphants de mer pullulaient sur les côtes de la Patagonie, au sud du Chili, dans l'Atlantique Sud et, plus à l'est, dans les îles Campbell australiennes. Mais au cours du XIXème, ils furent exterminés en bien des endroits. Leur chair comestible et surtout leur graisse qui fournissait de l'huile pour le chauffage et l'éclairage, sans parler de la peau solide et imperméable étaient cause de ces massacres. Heureusement, l'interdiction et l'arrêt total des chasses ont permis la reconstitution de certaines populations. Mais aujourd'hui, la compétition alimentaire entre les populations humaines de la côte ouest des États-Unis et les éléphants de mer se pose d'une façon aigüe. On envisage une régulation forcée de leur nombre. Pourtant, l'Homme n'est pas son seul prédateur, les requins et l'orque épaulard sévissent aussi parmi les phoques lorsqu'ils sont dans l'eau. À terre, ils sont à l'abri de leurs ennemis aquatiques, mais ceux qui les tuent, parfois même à coups de gourdin, sont de plus en plus nombreux.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 144 - Juin 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit Roxan et son fils Atchoum.

38 L'éléphant d'Afrique

L'éléphant d'Afrique

1ère diffusion (France) 28/06/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 04/06/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Sur le plateau, l'équipe reçoit à nouveau un loup.

Saison 2 (1992-93) - 42 épisodes (39 à 80)

39 Le lynx

Le lynx

1ère diffusion (France) 13/09/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 04/06/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Répandu autrefois dans toutes les contrées d'Europe avant le 17ème siècle, il n'existe plus aujourd'hui en France, ni en Allemagne, ni dans les Alpes autrichiennes. Il a été chassé à cause de sa belle fourrure mais aussi parce qu'on l'accusait de s'attaquer aux animaux domestiques. On disait aussi qu'il tuait plus que nécessaire, qu'il abandonnait ses proies incomplètement consommées. Toutes ces affirmations sont plutôt erronées. Quelques réserves ont pu être créées, en particulier en Tchécoslovaquie, ce qui a permis de conserver quelques spécimens. On a pu pratiquer des réintroductions de lynx nés en captivité dans plusieurs pays. Les observations recueillies furent très positives et fructueuses. Elles apportent la preuve que le lynx n'est pas nuisible comme on le disait et comme la plupart des personnes le pensent encore. Les dégâts dont on l'accuse sont minimes. De plus, il a été établi et prouvé que là où il vivait normalement, le gibier était devenu plus abondant.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 143 - Juin 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit une panthère.

40 Les tigres (2)

Les tigres (2)

1ère diffusion (France) 20/09/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 04/06/1992 et 17/09/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
On a pu dire que les tigres étaient des mangeurs d'hommes et de bétail. C'était vrai autrefois, lorsque les hommes n'étaient pas suffisamment armés et que les populations humaines étaient moins nombreuses. Entre-temps, les tigres furent chassés par tous les moyens. Et, à cause des armes à feu, le nombre de tigres sur tout le continent asiatique est devenu infime. Dans la majorité des pays où il existait il y a à peine quelques décennies, il n'y en a plus un seul. Actuellement, il y en a bien plus dans les zoos et les ménageries des cirques par exemple. Ceux qui vivent encore dans leur pays d'origine sont massacrés, soit par peur, soit pour accaparer leur territoire. Les réserves, créées grâce à ceux qui voudraient conserver ces animaux exceptionnels, sont plus ou moins piétinées par le voisinage qui vient braconner ou faire paître le bétail domestique. On ne sait combien de temps on arrivera à maintenir une situation qui puisse assurer un avenir acceptable pour ces animaux. Il faut se rendre compte qu'ils représentent l'un des plus beaux chefs-d'œuvre du monde.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 175 - Janvier 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un tigre. L'émission était initialement prévue pour le 28/06/1992, avant d'être finalement repoussée à la rentrée. Un plateau fut alors retourné pour que ce soit raccord.

41 Les suricates

1ère diffusion (France) 27/09/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 17/09/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Les rapaces en général, et surtout les vautours, sont les ennemis naturels et habituels des suricates dans les pays désertiques. Le Kalahari, qui est leur principal habitat, est plutôt dépeuplé pendant la période sèche mais dès que les pluies reviennent, la vie y explose littéralement. Ils ne sont pas vraiment en danger, en tout cas pour le moment, car ces lieux désertiques n'attirent même pas les explorateurs. Mais tout autour, les populations humaines autochtones, qui vivaient jusqu'à ces derniers temps comme il y a des millénaires, évoluent au contact de leurs voisins. Elles perdent leurs traditions séculaires, s'amalgament aux civilisations mondiales et toute cette nature disparaîtra également. Plus rien ne sera conservé. Même ces petites bêtes aux yeux vifs.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 155 - Septembre 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un singe rhésus.

42 Les opossums

Les opossums

1ère diffusion (France) 04/10/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 17/09/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Les opossums sont en danger. En Australie, les feux de forêts et la chasse ont produit une certaine régression de l'espèce et aux Amériques, la déforestation menace leur habitat car, en général, ils sont arboricoles. Heureusement, ils ont une faculté d'adaptation remarquable et, lorsqu'il n'y a plus de forêts, ils s'accommodent en plaine des terriers des autres et visitent plantations et habitations. Leur fourrure, surtout celle d'hiver, est très convoitée. Tous les ans, plus de 120 000 peaux d'opossums sont vendues sur le marché de la fourrure, bien qu'ils aient presque disparu de certaines régions. Leur viande devient plat national dans certaines contrées du Sud. Même la sécrétion de leurs glandes anales, la civette, est utilisée en parfumerie. Il ne faut pas oublier que chaque espèce animale présente une importance capitale vitale pour l'Homme.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 146 - Juillet 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit des chimpanzés.

43 Les pélicans

1ère diffusion (France) 11/10/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 17/09/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Autrefois, les pélicans étaient répandus tout autour de l'Europe, et l'on trouvait des colonies très peuplées dans les deltas du Danube et du Rhin, entre autres. Pour hiverner, ils partaient vers le Sud-est asiatique et l'Extrême-Orient. Mais l'augmentation des populations humaines détruisant les biotopes, ainsi que diverses pollutions, ont entraîné l'appauvrissement des eaux en poissons, et provoqué l'impossibilité de survie des espèces en supprimant leur chaîne alimentaire de base. À l'époque romaine, le pélican frisé nichait encore à l'embouchure du Rhin. Les colonies qui existaient dans les Balkans ou en Hongrie ont disparu elles aussi.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 96 - Juillet 1991)
Sur le plateau, l'équipe reçoit deux pélicans.

44 La belette

La belette

1ère diffusion (France) 18/10/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 17/09/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
L'ennemi numéro un des belettes est l'Homme, bien entendu. La belle blancheur du pelage d'hiver avec le bout de la queue noir donnent un effet de contraste fort attrayant. On les a décimées à cause de cette beauté, pour que leur fourrure finisse sur le dos des princes à l'occasion des cérémonies. Les manteaux d'hermine sont aujourd'hui très coûteux car elles sont devenues extrêmement rares. Les meilleures peaux provenaient de Sibérie. Le fait que leur fourrure n'ait pas de valeur commerciale sauve les autres espèces. Bien sûr, ces petits carnivores s'aventurent souvent dans les clapiers et les poulaillers, et de ce fait on les a toujours chassés. En réalité, les belettes rendaient service en détruisant de nombreux rongeurs qui provoquaient des dégâts dans l'agriculture. Vu leur petite taille, elles sont incapables de s'attaquer aux lièvres et aux lapins et ne nuisent donc pas au gibier. Hélas, les Hommes n'ont pas voulu comprendre cela. Peut-être aurons-nous la chance un jour de leur faire entendre raison et comprendront-ils alors que les bêtes nous rendent mille services.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 142 - Juin 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un orang-outan.

45 Les gloutons

Les gloutons

1ère diffusion (France) 25/10/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 06/10/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Autrefois, les gloutons existaient dans les forêts et les montagnes des pays tempérés, mais au cours des siècles, ils furent repoussés vers les régions nordiques moins habitées par les Hommes. Les Esquimaux, Lapons, Mongols et autres populations de trappeurs ou chasseurs, ne font pas bon ménage avec les gloutons. D'autre part, sa chair et sa fourrure ne sont guère appréciées. On le déclare alors "impur" ou bien on l'accuse d'être l'incarnation d'esprits sataniques ou malins. On le craignait, la plupart du temps, surtout aux temps où l'on n'était pas aussi bien armé que de nos jours. Dans ces régions où la vie est très dure pour tous ceux qui y survivent, le glouton n'était pas en danger jusqu'à présent. Ce n'est peut-être plus le cas dans un avenir proche car l'Homme est en train d'envahir les moindres parcelles du monde. Cette espèce animale nous sert de signal d'alarme, malgré la mauvaise réputation qu'on lui attribuait.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 159 - Octobre 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un poney.

46 Les sifakas

1ère diffusion (France) 01/11/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 06/10/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Campés sur leurs longues pattes arrière, bondissant d'arbre en arbre, les propithèques de Verreaux sont "aériens". Leur surnom, sifakas, vient du malgache "chi-fak". En effet, lorsqu'ils sont dérangés ou effrayés, ils poussent un cri qui ressemble à un éternuement. L'île de Madagascar étant séparée du continent africain, on a pu conserver cette population animale au stade où nous l'avons découverte. Ce sont nos parents proches et ils portent les preuves de l'évolution qui a permis d'arriver à l'espèce humaine. Ce serait dommage et ridicule que nous soyons incapables de préserver ces espèces. Et tout ceci pour le prix des arbres que l'on abat chaque minute, détruisant la forêt, c'est-à-dire l'habitat des lémuriens. Cela permet de créer des terrains de culture, des habitations, mais aussi du désert et en fin de compte de la pauvreté. Réfléchissez bien : le plus grand ennemi de l'Homme, c'est l'Homme lui-même. En détruisant les bêtes, directement et indirectement, il finira par se détruire lui-même.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 161 - Octobre 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit une panthère avec son maître, Éric Lantin.

47 L'ornithorynque

L'ornithorynque

1ère diffusion (France) 08/11/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 06/10/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Sur le plateau, l'équipe reçoit un kangourou.

48 Les manchots

Les manchots

1ère diffusion (France) 15/11/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 06/10/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Il faut veiller à protéger les manchots empereurs. Il est certain que si l'on commençait à exploiter les territoires du continent antarctique, ce serait la fin de toutes les espèces qui y vivent. Dans les zones maritimes, les pêcheurs industriels, écumeurs des océans, après avoir décimé les baleines entre autres, créeront dans les années à venir assez de pollution pour mettre ces espèces en danger. Ce serait criminel de ne pas veiller sur tout ce qui vit dans ces pays froids. Au cours des millénaires, ces oiseaux ont réussi à assurer leur existence dans des zones pourtant inhospitalières et malgré toutes les pertes occasionnées par les adversités naturelles. Espérons qu'ils ne seront pas exterminés bêtement comme le furent les grands pingouins dans l'hémisphère boréal.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 160 - Octobre 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit à nouveau la panthère avec son maître, Éric Lantin.

49 Les loriquets

1ère diffusion (France) 22/11/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 29/10/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Les perroquets furent introduits en Europe dès la plus haute antiquité. Depuis les pharaons, en passant par le roi Salomon qui en élevait, Alexandre le Grand qui les amena en Europe, Aristote qui en parla, Pline l'ancien au temps des Romains qui donnait des conseils pour leur apprendre à parler, le commerce des perroquets entraîna des importations considérables au cours du Moyen Âge. Il y avait même un "garde-perroquet" au Vatican au XVème siècle. Une volée de perroquets fut, paraît-il, un facteur décisif lors de la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. Voyant ces oiseaux, il est probable qu'il fut convaincu de la proximité de la terre, ce qui détermina son changement de cap. Mais depuis, les populations humaines ont envahi tous les territoires, à l'ouest comme à l'est. Elles défrichent de plus en plus, introduisent de nouvelles espèces animales et végétales et l'habitat des oiseaux se rétrécit de jour en jour. La déforestation et surtout l'utilisation de pesticides supprime la nourriture de nombreuses espèces sur tous les continents. Et l'on ne sait pas où cela va s'arrêter, ni quand.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 162 - Octobre 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit une chevêche.

50 Les cercopithèques

Les cercopithèques

1ère diffusion (France) 29/11/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 29/10/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Sur le plateau, l'équipe reçoit Charlotte, un singe appartenant à Marie-Christine, la femme de Michel.

51 La chouette effraie

La chouette effraie

1ère diffusion (France) 06/12/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 29/10/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
On peut se demander pourquoi les chouettes étaient si mal considérées dans les campagnes et pourquoi on s'évertuait à les détruire. Il semblerait que leurs mœurs nocturnes, leurs cris peut-être, aient créé des légendes mystiques ou mystérieuses, probablement issues de la peur de l'obscurité. Aujourd'hui, nous les connaissons mieux et savons les services qu'elles rendent à l'équilibre de la nature et aux agricultures. Il n'est plus question de ne pas les protéger ni de ne pas les aider lors des coups de froid trop durs pour elles. Il est probable que la peur de l'obscurité s'est dissipée lentement grâce à l'électrification générale.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 164 - Novembre 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit une chouette effraie.

52 Blaireau

1ère diffusion (France) 13/12/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 20/11/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Les blaireaux ont été chassés copieusement, et le sont encore, pour leur peau, leurs poils, leurs sécrétions de musc, même pour leur viande. Ils ont été pourchassés aussi parce qu'ils causent des dégâts dans les champs et les vignes, dans les poulaillers, les nichées de perdrix ou parmi les lapereaux. Leur pelage rude les protège contre les piqûres de guêpes, de bourdons ou d'abeilles, et comme ils sont très friands des gâteaux de miel, comme les ours, ils font des ravages dans les ruches. On leur reproche aussi de labourer les prairies sans se soucier des racines qu'ils arrachent pour trouver les larves de hannetons. On a tendance à oublier les services qu'ils rendent en détruisant campagnols, taupes, serpents, insectes et vers blancs. Mais la pire hécatombe a été lorsqu'on s'est mis à gazer les renards car on injectait du gaz dans tous les terriers et l'on tuait les blaireaux aussi inutilement.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 167 - Décembre 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit des renards.

53 Animaux en hiver

Animaux en hiver

1ère diffusion (France) 20/12/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 30/11/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Dans les régions froides, là où règnent la neige, la glace et le blizzard, où les jours raccourcissent et où le soleil se fait rare, les animaux doivent s'adapter pour survivre. La nature les a dotés de "manteaux" un peu particuliers qui leur permettent d'économiser les calories...
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 170 - Décembre 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un Saint-Bernard et un dogue du Tibet.

54 Best of

Best of

1ère diffusion (France) 27/12/1992 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 30/11/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Pour les fêtes de fin d'année, Michel Klein propose un bêtisier de "Terre attention danger" et, à l'occasion de cette émission spéciale, a invité le célèbre cirque de Moscou avec notamment Sacha Petrenko, le dresseur d'ours, et Ludmilla Chevchenko, la spécialiste du dressage d'animaux.
Résumé : Dorothée Magazine n° 172 - Janvier 1993

55 Bilan

1ère diffusion (France) 03/01/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 30/11/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
La fin de l'année, c'est aussi l'heure des bilans. Celui de 1992 n'est guère brillant. "Terre attention danger" n'est pas un vain slogan. Que ce soit sur terre, dans les océans ou dans les airs, toutes les espèces animales sont menacées par les Hommes...
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 171 - Décembre 1992)

56 Le puma

Le puma

1ère diffusion (France) 10/01/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 20/11/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Sur le plateau, l'équipe reçoit des bébés pumas.

57 Le balbuzard

Le balbuzard

1ère diffusion (France) 17/01/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 20/11/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
Pendant des siècles, les balbuzards ont été chassés, honnis. On a même fabriqué des légendes pour faire croire qu'ils portaient malheur... Par jalousie ou par peur. On commence à peine à comprendre que ces animaux admirables ne sont pas nuisibles, mais qu'au contraire ils rendent service en régularisant la démographie des espèces animales, et en contribuant ainsi à l'équilibre végétal. D'autre part, comme on coupe les arbres âgés et qu'on ne laisse pas aux jeunes le temps de vieillir, les balbuzards fluviatiles se font de plus en plus rares. Ils méritent une protection sévère et, fort heureusement, de nombreux amis de la nature vont jusqu'à leur construire des nids permanents dans les endroits qu'ils préfèrent, en hauteur : cheminées, toits des écoles, faux poteaux électriques.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 166 - Novembre 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un aigle Bateleur.

58 Les îles Shetland

Les îles Shetland

1ère diffusion (France) 24/01/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 14/01/1993 au 19/01/1993
Après la marée noire survenue au large des îles Shetland, l'équipe de "Terre attention danger" a décidé, avec le spécialiste des otaries Hans Petersen, de se rendre sur place pour constater l'état des lieux et tenter de sauver ce qui pouvait encore l'être.
Résumé : Dorothée Magazine n° 177 - Février 1993

59 Le raton laveur

Le raton laveur

1ère diffusion (France) 31/01/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 20/11/1992
Staff
Réalisation Hervé Morzadec
En examinant les rapports entre les ratons laveurs et les rats musqués, nous constatons que là où il y a de nombreux prédateurs, les proies disparaissent. L'excès de destruction des progénitures de rats produit la disparition de l'espèce. Au plan des relations entre hommes et ratons laveurs, il en est presque de même. Néanmoins, ces derniers trouvent le moyen de préserver leur existence grâce au couvert de la forêt et des territoires marécageux. Leur défense se manifeste également en se nourrissant de déchets en milieu urbain. Dans tous les territoires occupés par l'Homme, tout en exploitations agricoles, élevages ou urbanisation, aussi bien le raton laveur, sur le continent américain, que le renard en Europe, viennent se loger auprès ou à l'intérieur des agglomérations, se dénichant des caches de toutes sortes, telles les diverses installations publicitaires où l'on trouve des mères avec leurs petits ! Les poulaillers, les poubelles, sinon les champs de maïs ou les plantations de légumes servent au ravitaillement. On voit là l'adaptation de ces carnivores à un régime omnivore. C'est ainsi que la vie animale se défend contre l'Homme, avec les moyens du bord.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 80 - Avril 1991)
Sur le plateau, l'équipe reçoit une famille d'otaries de Hans Petersen.

60 Les roussettes

1ère diffusion (France) 07/02/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 11/01/1993
Dans certaines régions, on consomme la viande des roussettes malgré leur odeur de musc. On les clouait aussi aux portes pour conjurer les mauvais sorts et elles étaient victimes de bien d'autres légendes. C'est vrai que les planteurs d'arbres fruitiers se plaignent des dégâts qu'elles peuvent causer, mais autrefois les frugivores répandaient les graines des fruits non consommés et assuraient ainsi leur expansion et le maintien de la forêt, sans parler de l'enrichissement de l'humus. Normalement, nous devrions faire confiance à la nature. Si elle a créé ces bêtes et leur a attribué ces conformations, c'est qu'elles ont une utilité et leur protection devrait être assurée. Il faut croire que les Hommes sont parfois plus bêtes qu'il n'y paraît. Malgré tout, les roussettes ne sont pas en voie de disparition.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 168 - Décembre 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit Roxan.

61 Les pronghorns

1ère diffusion (France) 14/02/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 11/01/1993
Dans les prairies de l'ouest américain, l'effectif des pronghorns était de l'ordre de 40 millions de têtes. Pendant la période de colonisation, ils n'étaient plus que 19 000 et ont failli être totalement anéantis. Dès le début de ce siècle, on a commencé à les protéger et les transplanter dans des réserves nationales. Le nombre des pronghorns augmenta ainsi et en 1924 il y en avait 40 000. Aujourd'hui, on approche les 500 000. Ils s'accommodent très mal dans les parcs zoologiques, ils y dépérissent et malgré toutes les tentatives, il n'y a eu que des reproductions exceptionnelles. C'est un animal véritablement indépendant, qui veut vivre sa vie à sa manière naturelle, dans son propre écosystème tel qu'il en a hérité depuis des millions d'années sur le continent américain. C'est un exemple unique, celui d'une espèce que l'Homme a failli anéantir et qui refuse toute dépendance, même au prix de son existence.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 172 - Janvier 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit deux petites tigresses.

62 Les flamants

Les flamants

1ère diffusion (France) 21/02/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 11/01/1993
Sur le plateau, l'équipe reçoit un troupeau d'oies accompagné de leur gardien, Émilien, un petit garçon de 8 ans.

63 Les otaries de Steller

Les otaries de Steller

1ère diffusion (France) 28/02/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 11/01/1993
Les otaries de Steller ont été décimées au cours du XVIIIème siècle pour l'exploitation de leur graisse. Aujourd'hui encore, aux îles Aléoutiennes, bien que la chair des otaries à fourrure soit immangeable, les Steller subissent une chasse très active. Elles sont également combattues partout parce qu'elles dérobent les saumons dans les filets des pêcheurs. C'est la raison pour laquelle on ne les rencontre que sur des rochers escarpés, difficiles à aborder, telles les îles de la Reine Charlotte au nord de Vancouver sur les côtes ouest canadiennes. Il est difficile de chiffrer combien d'otaries de Steller survivent encore. Il y a quelques années, on pensait qu'il en restait encore une centaine de mille. Mais leurs pires ennemis sont les pollutions diverses, dont les marées noires, le déversement de tous les pesticides en provenance des continents et du trafic maritime, des poisons pour tout ce qui vit dans les mers.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 173 - Janvier 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit à nouveau des otaries de Hans Petersen.

64 Les mandrills

1ère diffusion (France) 07/03/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/02/1993
Ce grand cercopithèque a un aspect peu engageant et fait peur. Le mandrill est craint et détesté. Mais ce sont des prétextes pour le tuer. Sa chair est en effet très appréciée. Il est vrai qu'il se nourrit de végétaux, de plantes et de racines qui ont certainement bon goût. Il mange peu d'animaux, surtout de très petits, mais pas de viande à proprement parler. Il est important de noter sa "politique" d'intimidation, surtout parmi ses congénères. Ainsi, il s'établit un équilibre hiérarchique dans les groupes. Chacun respecte sa propre place et celle des autres. On évite donc les combats qui risqueraient de compromettre l'espèce entière. Un autre fait à retenir est sa manière de communiquer avec les autres par vocalises, un langage connu d'eux seuls. Cette espèce est très menacée à cause bien sûr de la bêtise et de l'égoïsme des Hommes. Comment leur faire comprendre que détruire les bêtes, c'est s'asphyxier soi-même à longue échéance ?
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 176 - Février 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un chimpanzé.

65 Le pygargue à queue blanche

1ère diffusion (France) 14/03/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/02/1993
En Sibérie occidentale, la population indigène les considère comme sacrés. D'autres pêcheurs les épargnent parce qu'ils leur rendent service en débarrassant des poissons morts les grands bassins où ils conservent leur pêche jusqu'à l'automne. Par contre, dans de nombreux pays, par exemple en Suède, ils ont subi une chasse acharnée. Ils étaient d'ailleurs au bord de l'extinction. Après la publication du livre de Bengt Berg, "Les derniers aigles", des protecteurs de la nature obtinrent la promulgation et l'application de lois rigoureuses, tant dans les pays scandinaves qu'en Europe centrale. C'est une grande chance qu'il y ait des gens qui se dévouent jusqu'à grimper aux arbres, y construire des nids, surveiller et apporter de la nourriture. Ainsi les pygargues semblent sauvés pour le moment, du moins dans ces régions nordiques riches en lacs et en populations animales de nombreuses espèces. Il n'en est pas de même dans les pays à saumons où la compétition alimentaire avec les Hommes avait abouti à des destructions massives.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 178 - Février 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit à nouveau l'aigle Bateleur.

66 Les hérissons

1ère diffusion (France) 21/03/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/02/1993
Ce petit animal, que l'on trouve autour des habitations humaines, a intéressé tous les peuples. Le hérisson était pourtant considéré comme peu sociable, à cause de ses piquants mais surtout parce qu'on l'accusait, à tort, de tous les vols d'œufs et de gibier. De nombreuses légendes furent attribuées au hérisson. Jusqu'à nos jours, on continua à croire l'histoire que raconta Pline selon laquelle il ramasserait les fruits tombés à terre en les empalant sur ses piquants et les transporterait vers sa cachette pour nourrir ses petits. Il grimperait aux arbres pour les faire tomber. Or, nous savons que tout cela n'est que fable, sans le moindre fondement. Il ne sait pas grimper et lorsque le muscle peaussier est relâché, les piquants sont incapables de fixer quoi que ce soit. On racontait aussi qu'il tétait le pis des vaches et qu'il leur transmettait ainsi la fièvre aphteuse. L'ignorance et la cupidité feraient croire n'importe quoi et surtout feraient commettre les pires bêtises, sinon des crimes, aux humains.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 158 - Septembre 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit des rennes.

67 L'autour

1ère diffusion (France) 28/03/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 15/03/1993
Les terrains de chasse de l'autour sont de préférence les forêts et les prairies. Mais il s'aventure fréquemment dans les champs cultivés et même dans les villages ou les fermes. Bien entendu, ceci l'a fait mettre au banc des accusés comme concurrent des chasseurs. En tout cas, il a été chassé et tué sans pitié, de façon tout à fait irréfléchie. En effet, il rendait service en détruisant ce qui pouvait être nuisible à l'agriculture. Les grands ducs, les pygargues à queue blanche, ou encore ses propres congénères sont des prédateurs pour l'autour. Ses ennemis naturels ont presque disparu mais il reste l'Homme pour le décimer. Dans certains pays nordiques où ses effectifs avaient sérieusement diminué, on a attribué des primes aux personnes qui entretenaient des couples sur leur propriété.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 184 - Mars 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un milan.

68 Les morses

1ère diffusion (France) 04/04/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 15/03/1993
Sur le plateau, l'équipe reçoit des lamas.

69 L'épervier

1ère diffusion (France) 11/04/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 15/03/1993
Le nombre d'œufs est assez élevé chez l'épervier, mais une régulation naturelle s'opère en raison des nombreux prédateurs qui l'attaquent. Leurs ennemis sont les congénères s'ils ne respectent pas leur territoire, mais aussi d'autres espèces de rapaces de plus grande taille. Les hiboux en particulier font des ravages parmi les jeunes. La martre apprécie aussi beaucoup leurs œufs. Sans l'intervention des hommes, il n'y aurait aucun problème, l'équilibre biologique serait assuré automatiquement. Dans les années 50, on répandait par avion le DDT et autres pesticides à très grande échelle. Ceci a provoqué des exterminations dans un très grand nombre d'espèces et plus spécialement chez les rapaces.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 180 - Mars 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un amazone.

70 Les hyènes

1ère diffusion (France) 18/04/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 15/03/1993
L'aspect et le comportement des hyènes ne leur a jamais attiré les sympathies, c'est évident. Cependant, les villageois, dans les ethnies primitives, ont su et savent encore exploiter les mœurs de ces animaux. Ils laissent des ouvertures pour leur permettre de s'introduire dans le village au cours de la nuit, et se débarrasser ainsi de tous les détritus amassés au cours de la journée. Ainsi est assurée dans effort une hygiène primitive, mais vitale. C'est encore Mère Nature qui a prévu ces bêtes "immondes", ces "parias" qui, en rendant service, évitent épidémies et maladies graves provenant des putréfactions. C'est ainsi dans les villages, mais aussi dans la savane et dans la forêt. Cela vaut bien un peu d'indulgence, même si poulaillers et bétail en font parfois les frais.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 181 - Mars 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit deux ânes.

71 Le chien viverrin

1ère diffusion (France) 25/04/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 29/03/1993
Le parcours du chien viverrin, au cours de ce siècle, nous démontre les méfaits commis par l'Homme en introduisant à certains endroits des espèces qui iront déséquilibrer la faune indigène. Il y a de nombreux exemples de ce genre sur les différents continents. Le cerf et le daim en Argentine, le lapin en Australie sont des exemples parmi bien d'autres. Au Japon, pourtant son habitat d'origine, le chien viverrin devient de plus en plus rare. Il est vrai que là-bas on consomme sa chair et l'on croit aux vertus curatives de ses os, collectés à des fins "médicinales". En Tchécoslovaquie, en Allemagne ou en Roumanie, ils ne sont pas encore aussi nombreux que les ratons laveurs en Amérique du Nord, mais ils sont pourchassés activement à cause des dégâts qu'ils pourraient occasionner au petit gibier et aux piscicultures. Dans un proche avenir, nous verrons comment l'équilibre pourra s'établir.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 183 - Mars 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit Pablo, un âne venu du centre équestre de Dinard.

72 Le putois

Le putois

1ère diffusion (France) 02/05/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 29/03/1993
Rediffusion 08/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
En Europe, le putois n'est pas totalement menacé, mais son cousin aux pattes noires se fait très rare en Amérique du Nord. Il y a été chassé intensivement. À cause des sécrétions de ses glandes anales, il a été appelé "la bête puante". Une chance pour lui d'ailleurs, car sa fourrure, malgré tous les traitements, garde une odeur tenace. Ses principaux prédateurs sont les couleuvres, très friandes des petits putois. Heureusement, la mère monte la garde jalousement. Le renard aussi est un grand prédateur. Grâce à son odorat aiguisé, il gratte à l'entrée du terrier des putois ; ce bruit, qui ressemble à celui que fait le mâle putois quand il rentre apporter de la nourriture, attire les petits vers la sortie. La mère, pour les sauver, ramène inlassablement les petits, un par un, pour les empêcher de se jeter dans la gueule du renard. Au bout d'un long moment, celui-ci, lassé, abandonne la partie. La protection maternelle que nous constatons nous démontre ce qu'est l'instinct de conservation de l'espèce, afin de compenser les pertes subies par le fait des prédateurs.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 193 - Juin 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un bouc.

73 Le macaque

Le macaque

1ère diffusion (France) 09/05/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 29/03/1993
Les macaques japonais sont menacés car leur territoire s'amenuise de jour en jour. Comme vous le savez, le Japon est un archipel d'îles et la population s'accroît sans cesse. Les animaux ont besoin d'un certain territoire minimal pour s'alimenter, se reproduire et survivre. Ce qui les sauve dans ce pays hyper industrialisé, c'est que les hommes ont du mal à exploiter les forêts sur les montagnes dont les pentes sont abruptes. De plus, les macaques à face rouge consomment les insectes xylophages (qui rongent le bois) et sauvent la forêt par la même occasion. Il est inutile s'insister sur la pollution d'origine industrielle dans cet archipel dont les conséquences peuvent être évaluées au niveau des jeunes générations de macaques qui souffrent de malformations.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 185 - Avril 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un cercopithèque et Papy, un saïmiri.

74 Le macareux

Le macareux

1ère diffusion (France) 16/05/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 29/03/1993
Outre leurs prédateurs naturels comme le phoque gris ou certains poissons carnassiers, ils sont menacés car ils vivent presque toute l'année en mer et leur habitat naturel se rétrécit de plus en plus. La pollution, les dégazages en mer, sans parler des marées noires provoquent des nuisances graves sur toute la faune marine qui constitue l'essentiel de l'alimentation des macareux. L'exemple le plus proche de nous est la catastrophe du Braer aux îles Shetland. À l'époque où le pétrolier s'est échoué, les macareux n'étaient heureusement pas encore revenus nicher, à l'inverse des cormorans et des fous de Bassan qui n'ont pas eu cette chance. En Bretagne, lors de la grande marée noire du Torrey Canyon, nombre de macareux ont disparu. D'autre part, dans les pays où ils se reproduisent, leurs œufs sont très prisés par les populations humaines locales. Aujourd'hui, chez nous, seuls quelques couples nichent encore aux Sept Îles, et depuis quelques années, la réserve se repeuple un peu.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 186 - Avril 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit Pablo et Rose, deux ânes venus du centre équestre de Dinard.

75 Le tatou

Le tatou

1ère diffusion (France) 23/05/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 29/04/1993
Sur le plateau, l'équipe reçoit un amazone, un cacatoès et un Gris du Gabon.

76 Le gibbon

Le gibbon

1ère diffusion (France) 30/05/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 29/04/1993
La vie des gibbons est suspendue, c'est le cas de le dire, à la présence des arbres tropicaux dont les cimes leur fournissent sécurité, habitat et nourriture. Il est clair que la destruction de ces forêts entraîne la fin de la cette espèce qui connaît les mêmes problèmes que les orangs-outans. Certains se reproduisent en captivité, mais rarement. Les siamangs, surtout, supportent très mal de quitter leur milieu naturel. Leur prédateur le plus féroce est l'Homme qui dévaste les forêts pour s'y implanter, développer la vente du bois, transformer la terre en terrain agricole, d'élevage ou d'habitation. Et ainsi va le monde. Où et comment cela se terminera-t-il ?
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 153 - Août 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit deux petits singes magots.

77 La genette

La genette

1ère diffusion (France) 06/06/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 29/04/1993
Rediffusion 09/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Animaux familiers au Moyen Âge, les genettes ressemblent un peu aux chats : elles sont agiles, élégantes, attachantes, s'affairent surtout la nuit. Malheureusement, elles sont en voie de disparition. Elles vivent en Afrique, au sud-ouest de l'Europe et au Moyen-Orient. En France, il en reste quelques-unes dans les Cévennes. Autrefois, il y en avait à l'ouest du Rhône et un peu partout au sud de la Loire. Quelques individus égarés ont été trouvés en Alsace et en Suisse. Il en existe encore en Espagne et en Afrique du Nord. Au Moyen Âge, les genettes étaient fort prisées car on les gardait pour détruire les rats et les souris. En effet, les chats n'étaient pas utilisés pour lutter contre les rongeurs, alors qu'ils étaient présents depuis déjà plusieurs siècles.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 145 - Juin 1992)
Sur le plateau, l'équipe reçoit Shanghai, une panthère de huit ans.

78 Le wombat

Le wombat

1ère diffusion (France) 13/06/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 24/05/1993
Les colons se régalaient avec le "jambon de blaireau", mais par ailleurs ils le considéraient comme une bête nuisible. Ils l'accusaient de creuser des galeries partout, et de percer leurs grillages. Les lapins nouvellement introduits en Australie trouvèrent refuge dans les terriers spacieux du wombat et devinrent une calamité pour les éleveurs de moutons. On accusait aussi le wombat d'être la cause de membres brisés chez les vaches et les chevaux, à cause des trous qu'il creusait. On se mit à le chasser et à le piéger, des mises à prix furent pratiqués longtemps. En 1958, des primes ont encore été payées pour plus de 4 000 wombats tués. Dans les îles du détroit de Bass, il n'en existe plus. Il y a été détruit en moins d'un siècle après sa découverte. Autrefois, on en trouvait sur King Island, les pêcheurs l'apprivoisaient. Le wombat se comportait comme un chien. Le jour il partait dans les bois et, le soir, revenait à la maison.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 189 - Mai 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un chien viverrin.

79 Le coyote

Le coyote

1ère diffusion (France) 20/06/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 24/05/1993
Sur le plateau, l'équipe reçoit un loup et son louveteau.

80 Le paresseux

1ère diffusion (France) 27/06/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 24/05/1993
Rediffusion 10/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Le paresseux a peu d'ennemis dans la nature. Il est victime de quelques prédateurs tels que la harpie, l'ocelot qui est un parfait grimpeur ou "celui qui tue d'un bond", le jaguar. Inconscient du danger, le paresseux se livre à des acrobaties qui peuvent lui être fatales. Mais la plus grande menace vient de l'Homme qui saccage son habitat. En effet, le paresseux subit fortement les variations thermiques du milieu dans lequel il vit, c'est pourquoi il ne peut vivre que dans la forêt tropicale où il n'y a que des écarts minimes de température au cours de l'année. En détruisant la forêt tropicale, la plus ancienne et la plus vaste serre du monde, l'Homme prive les animaux et la terre entière du véritable poumon de notre planète. Pour certains animaux, les feux de forêts provoqués par l'Homme ne sont pas un trop gros problème car ils peuvent se réfugier sous terre, dans l'eau ou encore s'envoler. Mais pour le paresseux, c'est une catastrophe car il est trop lent pour échapper aux flammes.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 192 - Mai 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit un boa et un python royal.

Saison 3 (1993-94) - 42 épisodes (81 à 122)

81 Les grands félins d'Amérique

1ère diffusion (France) 11/09/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 06/09/1993
La magnifique fourrure de ces félins est aussi la cause de leur perte. Elle est en effet très convoitée par l'Homme. Depuis des générations, elle fait l'objet d'un commerce et comme elle devenait rare et coûteuse, les Hommes s'attaquent à des animaux plus petits. Toutefois, une législation protégeant ces animaux a été mise en place mais cela a pris beaucoup de temps et ces lois ne sont pas toujours appliquées. En commercialisant les fourrures d'espèces plus petites, on aggrave encore davantage les problèmes écologiques. En effet, il faut plus de peaux pour faire un manteau. Par exemple, pour un manteau en peau de margay, il faut piéger et tuer environ 60 bêtes. En dehors du fait que la fourrure est plus belle sur le dos des animaux que sur celui des humains, se pose un autre problème plus complexe. Le commerce de la fourrure de certains chats est par exemple légal tandis que d'autres sont intégralement protégés. Il est parfois très difficile de faire la distinction entre les espèces protégées et les autres pour les personnes chargées de faire les contrôles. Grâce à la mobilisation des écologistes, ce commerce tend à diminuer mais il reste encore beaucoup à faire.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 197 - Juin 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit plusieurs espèces de chats.

82 Le bobcat

1ère diffusion (France) 18/09/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 06/09/1993
Le coyote, le loup, sont des ennemis sérieux du bobcat. Mais le plus redoutable reste l'Homme. La fourrure de cet animal a alimenté les marchés pendant longtemps et sa chair était appréciée par certaines populations. Il était donc piégé ou chassé sans relâche. D'autre part, si dans la nature il s'attaque aux chauve-souris, insectes, invertébrés, écureuils... ailleurs, s'il ne peut pas faire autrement, il s'introduit dans les basses-cours où moutons, chèvres et même chiens ou chats peuvent figurer à son menu. C'est plus que suffisant pour qu'on le traque aux alentours des fermes et des troupeaux de bétail. On oublie quand même que les deux tiers de son régime alimentaire sont constitués de rongeurs. Comme il chasse aussi le lièvre et le lapin, il est considéré comme un concurrent par les chasseurs qui ne le tolèrent pas. On finira peut-être un jour par admettre qu'il rend des services à l'Homme, ne serait-ce qu'en restreignant le nombre des rongeurs. Heureusement, en Europe, on fait des tentatives de réintroduction de lynx, ce qui nous donne une chance de voir revenir ces animaux splendides dans nos forêts.
Résumé : Michel Klein (Dorothée Magazine n° 195 - Juin 1993)
Sur le plateau, l'équipe reçoit des panthères noires.

83 Renard

Renard

1ère diffusion (France) 25/09/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 06/09/1993
Sur le plateau, l'équipe reçoit un renard.

84 L'Indonésie

L'Indonésie

1ère diffusion (France) 02/10/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 06/09/1993
Sur le plateau, l'équipe reçoit deux bébés tigres.

85 Le desman

1ère diffusion (France) 09/10/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 23/09/1993
L'émission a pour sujet principal le desman des Pyrénées.
Sur le plateau, l'équipe reçoit deux tortues.

86 Les fous

1ère diffusion (France) 16/10/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 23/09/1993
L'émission a pour sujet principal les fous des tropiques.
Sur le plateau, l'équipe reçoit un chimpanzé.

87 L'Amazonie

L'Amazonie

1ère diffusion (France) 23/10/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 23/09/1993
Sur le plateau, l'équipe reçoit deux aras et un Gris du Gabon.

88 Le loup

1ère diffusion (France) 30/10/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 23/09/1993
Sur le plateau, l'équipe reçoit une louve.

89 Les kangourous

Les kangourous

1ère diffusion (France) 06/11/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 28/10/1993
Staff
Réalisation Georges Barrier
Sur le plateau, l'équipe reçoit des nandous.

90 Igapo

1ère diffusion (France) 13/11/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 28/10/1993
Staff
Réalisation Georges Barrier
Sur le plateau, l'équipe reçoit deux tatous.

91 Diable de Tasmanie

1ère diffusion (France) 20/11/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 28/10/1993
Staff
Réalisation Georges Barrier
Sur le plateau, l'équipe reçoit un marabout.

92 Les globicéphales

1ère diffusion (France) 27/11/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 28/10/1993
Staff
Réalisation Georges Barrier
Sur le plateau, l'équipe reçoit des manchots de Humboldt.

93 La Malaisie

1ère diffusion (France) 04/12/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/11/1993
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit un wallaby.

94 L'entelle des Indes

L'entelle des Indes

1ère diffusion (France) 11/12/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/11/1993
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit un zèbre.

95 Les bébés

1ère diffusion (France) 18/12/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/11/1993
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe plusieurs espèces d'oiseaux.

96 Les dinosaures

1ère diffusion (France) 25/12/1993 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/11/1993
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit un téju d'Argentine et une gerboise du désert.

97 Bêtisier 1993

1ère diffusion (France) 01/01/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Huong Pham

98 Monotrèmes

Monotrèmes

1ère diffusion (France) 08/01/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/11/1993
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit une autruche.

99 Madagascar

Madagascar

1ère diffusion (France) 15/01/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/11/1993
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit des caméléons.

100 Les éléphants (2)

Les éléphants (2)

1ère diffusion (France) 22/01/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 06/01/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit des éléphants.

101 La Floride

1ère diffusion (France) 29/01/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 06/01/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit un lama.

102 La panthère

1ère diffusion (France) 05/02/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 06/01/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit une panthère.

103 Le Kalahari

Le Kalahari

1ère diffusion (France) 12/02/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 06/01/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit un alpaga, un lama et une biquette sénégalaise.

104 Les chats sauvages

1ère diffusion (France) 19/02/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 14/02/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit deux chats Maine coon puis, pour la séquence des animaux familiers, un Irish wolfhound.

105 La baleine à bosse

La baleine à bosse

1ère diffusion (France) 26/02/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 14/02/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit des petits cochons du Vietnam puis, pour la séquence des animaux familiers, un berger picard.

106 Les lions de N'Gorongoro

Les lions de N'Gorongoro

1ère diffusion (France) 05/03/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 14/02/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit la lionne Greta puis, pour la séquence des animaux familiers, un chien nu de Chine.

107 Les marsupiaux

Les marsupiaux

1ère diffusion (France) 12/03/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 14/02/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit une roussette puis, pour la séquence des animaux familiers, un setter irlandais.

108 Les chimpanzés nains

Les chimpanzés nains

1ère diffusion (France) 19/03/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 17/03/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit un ours baribal puis, pour la séquence des animaux familiers, une chatte bombay prénommée Rita.

109 Les manchots (2)

Les manchots (2)

1ère diffusion (France) 26/03/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 17/03/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit quatre manchots de Humboldt puis, pour la séquence des animaux familiers, un chat persan prénommé Ice Cube.

110 Les raies mantas

Les raies mantas

1ère diffusion (France) 02/04/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 17/03/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit deux mini-chevaux puis, pour la séquence des animaux familiers, un chat Devon Rex prénommé Hiéroglyphe.

111 Le guépard (2)

Le guépard (2)

1ère diffusion (France) 09/04/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 17/03/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit des chèvres naines du Sénégal puis, pour la séquence des animaux familiers, un chat Exotic Shorthair prénommé Howwy.

112 Les animaux d'Australie

1ère diffusion (France) 16/04/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 28/03/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit un Gris du Gabon.

113 Le désert de Baja

1ère diffusion (France) 23/04/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 28/03/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit des téjus.

114 Les requins

1ère diffusion (France) 30/04/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 28/03/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit des piranhas.

115 Les nasiques

1ère diffusion (France) 07/05/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 28/03/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens
Sur le plateau, l'équipe reçoit un chimpanzé.

116 Les colibris

1ère diffusion (France) 14/05/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 25/04/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens

117 Se nourrir

1ère diffusion (France) 21/05/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 25/04/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens

118 Les fourmis

1ère diffusion (France) 28/05/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 25/04/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens

119 La pieuvre

1ère diffusion (France) 04/06/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 25/04/1994
Staff
Réalisation Pierre Llorens

120 Les coatis

1ère diffusion (France) 11/06/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 02/06/1994

121 Les sapajous

1ère diffusion (France) 18/06/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 02/06/1994

122 Les océans

1ère diffusion (France) 25/06/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 02/06/1994

Saison 4 (1994-95) - 18 épisodes (123 à 140)

123 Les premiers pas dans la vie

Les premiers pas dans la vie

1ère diffusion (France) 25/09/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/09/1994
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Nouveau décor pour cette quatrième saison. Sur le plateau de cette première émission, l'équipe reçoit des chèvres et des perroquets.

124 La séduction

1ère diffusion (France) 02/10/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/09/1994
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit des inséparables.

125 L'entraide

1ère diffusion (France) 09/10/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/09/1994
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit un cheval.

126 Le putois à pattes noires

Le putois à pattes noires

1ère diffusion (France) 16/10/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 12/09/1994
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit des furets putoisés.

127 Le mimétisme

1ère diffusion (France) 23/10/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 02/06/1994 et 12/09/1994
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit une vipère du Gabon et deux mygales.

128 Les arènes de parade

1ère diffusion (France) 30/10/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 24/10/1994
Rediffusion 25/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit des oiseaux.

129 La chasse

1ère diffusion (France) 13/11/1994 (TF1 : Club Dorothée)
Date de tournage 24/10/1994
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit des animaux de la basse-cour.

130 L'habitat

1ère diffusion (France) 19/11/1994 (TF1 : Club Mini)
Date de tournage 24/10/1994
Rediffusion 24/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Pat Le Guen
À partir de ce numéro, l'émission n'est plus diffusée dans le Club Dorothée mais dans le Club Mini. Sur le plateau, l'équipe reçoit cette fois des cochons d'Inde.

131 Les rivalités entre mâles

1ère diffusion (France) 26/11/1994 (TF1 : Club Mini)
Date de tournage 24/10/1994
Rediffusion 23/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Pat Le Guen
La défense du territoire ou l'affirmation des prérogatives du mâle dominant obligent les animaux à user de stratagèmes pour éviter la bagarre. Dans la nature, être blessé devient dangereux. Comment rechercher sa nourriture et fuir les prédateurs ?
Résumé : Dorothée Magazine n° 263 - Octobre 1994
Sur le plateau, l'équipe reçoit des carpes koï.

132 L'ours brun (2)

1ère diffusion (France) 03/12/1994 (TF1 : Club Mini)
Date de tournage 14/11/1994
Rediffusion 11/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit un ours baribal.

133 L'aigle de Bonelli (2)

1ère diffusion (France) 10/12/1994 (TF1 : Club Mini)
Date de tournage 14/11/1994
Rediffusion 14/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit un hibou.

134 Le renard (2)

1ère diffusion (France) 17/12/1994 (TF1 : Club Mini)
Date de tournage 14/11/1994
Rediffusion 15/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit un renard.

135 Le Canada

1ère diffusion (France) 24/12/1994 (TF1 : Club Mini)
Date de tournage 13/12/1994
Rediffusion 16/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit un renne.

136 Le loup (2)

1ère diffusion (France) 31/12/1994 (TF1 : Club Mini)
Date de tournage 13/12/1994
Rediffusion 17/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit un dobermann, un yorkshire et une tigresse.

137 La loutre géante (2)

1ère diffusion (France) 07/01/1995 (TF1 : Club Mini)
Date de tournage 14/11/1994
Rediffusion 18/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit un caméléon et un iguane.

138 Le vautour moine

1ère diffusion (France) 14/01/1995 (TF1 : Club Mini)
Date de tournage 13/12/1994
Rediffusion 21/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit une tigresse.

139 Le lynx (2)

1ère diffusion (France) 21/01/1995 (TF1 : Club Mini)
Date de tournage 13/12/1994
Rediffusion 22/04/1997 (TF1 : Club Dorothée)
Staff
Réalisation Pat Le Guen
Sur le plateau, l'équipe reçoit une panthère.

140 Best of 1994

1ère diffusion (France) 28/01/1995 (TF1 : Club Mini)